LYRIC

Mari De Kim Song Lyrics in French by Caballero & JeanJass

R.E.P. mes deux grand-mères

Rien à perdre, rien à prouver comme Hifi (Walou)
On veut tous finir aux bras d’une jolie fille (Ouais)
Au cœur pur comme la blanche de Bolivie (Pur)
Avec le temps, je me donifie (Avec un D)
Les haïsseurs c’est vous, j’ai rien à m’reprocher (Hey)
Vos cavalières voudraient me chevaucher
Faire du fric et faire du fric, ce sont mes deux projets
Avocat saumon avec des œufs pochés
Chaque jour je m’explose et le reste nique sa mère (Nique sa mère)
J’donne des conseils que j’applique jamais
J’me vois sur une plage à Rio de Janeiro
Faudrait flouter, j’ai la bite à l’air
Si tu m’cherches, j’suis devant National Geographic
J’apprends des trucs sur le narcotrafic
Les riches ne savent plus comment dépenser leur cash, c’est ridicule
On va tous devenir zinz’ comme le mari de Kim

🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵

Avant je parlais foot, coupe aux grandes oreilles
Maintenant je parle argent, oseille
Je ne dors plus, le manque me fait souffrir, pourtant j’ai tant sommeil
Une nouvelle journée sans soleil, putain

Avant je parlais foot, coupe aux grandes oreilles
Maintenant je parle argent, oseille
Je ne dors plus, le manque me fait souffrir, pourtant j’ai tant sommeil
Une nouvelle journée sans soleil, putain

🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵

J’suis tendu comme un Brésil-Argentine
Comme à chaque fois qu’j’attends la marchandise
J’suis sur un coup énorme comme le boule à Ashanti (Énorme)
J’me suis sapé et j’ai sorti l’argenterie
On dirait pas mais j’fais tout pour pas vous ressembler
Lunettes assorties à ma bouteille de San Pe’
J’adore le bruit des cigales, j’ai envie d’le sampler
Au fait, c’est toi qui payes, je suis venu sans blé
Ils nous pris pour deux nazes mais on est tenaces
Caba’, JJ, c’est un couplet de Jay-Z puis un couplet de Nas
Votre rap de merde, très peu pour moi
Des gens qui écrivent bien en vrai, j’en connais qu’deux ou trois (J’te jure)
La frustration, c’est ce à quoi cette vie nous prédestine
On rembourse pas un crédit avec un succès d’estime (Non frère)
Wesh, c’est où l’site pour acheter des streams ?
Fais tourner, frérot

Avant je parlais foot, coupe aux grandes oreilles
Maintenant je parle argent, oseille
Je ne dors plus, le manque me fait souffrir, pourtant j’ai tant sommeil
Une nouvelle journée sans soleil, putain

🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵🎵

Avant je parlais foot, coupe aux grandes oreilles
Maintenant je parle argent, oseille
Je ne dors plus, le manque me fait souffrir, pourtant j’ai tant sommeil
Une nouvelle journée sans soleil, putain

Added by

Anju Thakur

SHARE

Your email address will not be published.

ADVERTISEMENT

VIDEO